Time Lapse avec Arduino

Un Timelapse ? Késako ?

Il s’agit d’un des premiers montages sérieux (comprendre : réellement utile) que j’ai réalisé avec l’arduino.

Il s’agit de piloter mon appareil numérique (un Canon EOS 350D) et lui faire prendre des photos toutes les n secondes ( n étant paramétrable). Les images prises seront mises bout à bout pour faire un film. Pour rappel une seconde de vidéo en contient 25 (plus ou moins selon les formats). Ce qui veut dire que le temps sera comme accéléré (tout dépend du temps entre chaque prise de vue)

Pour vous mettre en appétit je commence par vous donner le résultat :

Concernant la vidéo il s’agit d’un morceau écrit et interprété par Delphine Desrayaud pour l’occasion (encore merci !!).

Principes du montage

Connections de l’appareil

Mon reflex a une connectique jack stéréo 2.5mm qui permet de connecter un déclencheur souple.
Un déclencheur souple réalise le contact entre la masse et une des voix .
Ce contact réalise soit la mise au point soit le déclenchement.

Pour ce qui est du montage ici je ne m’intéresse qu’au shooting, la mise au point est réalisée manuellement.

Montage pilote

L’effet « interrupteur » est réalisé en alimentant un transistor 2N2222 avec l’Arduino. Le courant passe alors entre les deux autres pâtes du transistor.
Le paramétrage du temps entre deux prises de vue est réalisé au gré d’une résistance variable qui sera mesurée par l’arduino. Pour ce faire j’ai pris un slider de chez DFRobot.
J’ai rajouté 3 leds (rouge, jaune et verte) pour savoir où j’en suit du décompte entre deux prises de vues. Je trouvais utile de savoir si l’appareil va bientôt prendre la prise de vue ou non (vert : au début de l’attente, rouge : ne pas toucher shoot imminent).

PCB Timelapse

PCB Timelapse

Une petite boite pour la route ?

J’ai opté pour une petite boite en carton pour emballer ce petit montage

Shield sur l'arduino dans son ravissant écrin en carton

Shield sur l’arduino dans son ravissant écrin en carton

Code arduino

Le code de l’arduino est visible comme d’habitude ici

Montage des images

Une fois les images récupérées il faut en faire un film, après tout c’est le but de la manoeuvre.

Pour ce faire j’ai utilisé ffmpeg pour faire le montage. Mes images se nommant toutes img_XXXX.jpg ( avec XXXX = numéro croissant)

ffmpeg -f image2 -i img_%04d.jpg -vcodec mpeg4 -b 15M timelapse.avi

Goodies

M’amusant avec ImageMagick, j’avais aussi réalisé une vidéo en SD avec un timestamp sur chaque image

i=0
for file in *.JPG
do
  echo $i
  ((i=$i+1))
  newfile=`printf "imgs_%04d.jpg" $i`
  date=`exiftool -createdate $file | cut -c 46-50`
  convert -resize 720 -crop 720x576+0+0 $file -font Bookman-DemiItalic -draw "text 670,20 '$date'" $newfile
done

ffmpeg -f image2 -i imgs_%04d.jpg -vcodec mpeg4 -b 15M timelapse_timestamp.avi

Et pour remercier ceux qui sont allés jusque ici une seconde vidéo ^^

Publicités

Publié le 10 septembre 2012, dans Arduino, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 11 Commentaires.

  1. Salut Stef (je vais m’abonner à ton blog ^^) !

    Hormis le fait de relever le challenge technique et la satisfaction d’y parvenir, y-a-t’il un intérêt, en particulier financier, à réaliser ce montage soi-même plutôt que d’acheter un boitier dans le commerce ?

    D’autre part, concernant l’aspect « prise de vue » du sujet, je suppose que tu t’es posé la question de la mesure d’exposition (au moins après avoir vu les résultats au moment du lever du soleil !) et je me demandais donc si tu avais trouvé une solution automatique pour adapter correctement l’exposition à l’illumination globale de la scène ?
    D’ailleurs après re-visionnage de la vidéo, je ne suis pas sûr qu’il existe d’autre solution que le HDR…

    D’ailleurs, quel mode et quels réglages utilisais-tu pour la première vidéo ?

    • Bonjour,

      Je n’ai pas connaissance de montages dans le commerce pour prendre des photos, je penses qu’on aurait pu faire le pilotage a partir d’un ordinateur, ça aurait eu certains avantages comme transfert automatique de la photo sur disque dur et donc pas de limite de taille de carte mémoire, mais d’autres inconvénient comme l’encombrement et surtout l’immobilisation de l’appareil pendant la prise de vue.
      Un Arduino coûte une vingtaine d’euros, le reste des composants moins de 5 euros, mais l’Arduino n’est pas bloqué par ce montage il est utilisable par ailleurs (en rechargeant le programme au besoin).

      Pour l’aspect prise de vue j’ai effectivement cherché à avoir une continuité dans l’exposition mais je n’ai pas trouvé de moyen sur mon boitier. J’ai passé l’appareil en priorité ouverture, la mise au point en manuelle, fixé l’ouverture à 5.6 et l’ISO à 100.
      Quant à l’HDR je n’ai jamais tenté, j’ai souvent trouvé les résultats un peu trop artificiels, et comme une vidéo c’est au minimum un millier de photos à retraiter (plus de 1800 pour la première vidéo), ça fait un paquet de post traitement à faire ;).
      Par contre si j’avais eu un filtre polarisant j’aurais bien fait le test, j’ai eu des prises de vue gâchées par le reflet dans la vitre, mais suivant la période de l’année j’ai des scrupules à laisser la fenêtre ouverte pendant plusieurs jours ^^

  2. Le montage que tu as réalisé est un intervallomètre.
    Canon en vend un (135€) malheureusement réservé aux séries à partir xxD, mais on peut en trouver chez des fabricants d’accessoires comme celui-ci : http://www.digit-photo.com/Telecommandes_Declencheurs-aFA0061/HAHNEL_Telecommande_sans_Fil_GIGA_T_Pro_II_pour_Canon_Pentax_Samsung-rHAHNELGIGATCANON.html#0

    Et sur Amazon on peut en trouver Made In China à 30€.

    Toutefois, pour les appareils compatibles avec le firmware Magic Lantern, ce dernier inclut directement un intervallomètre donc plus besoin d’accessoire externe.

    Pour les paramètres d’expos tu as donc laissé l’appareil calculer la vitesse (ce qui semble la seule solution automatique). Quel était le mode de mesure d’exposition ? (la meure évaluative semble la plus adaptée d’après ce que j’ai pu lire)

    Le HDR en post-traitement est effectivement difficilement envisageable… mais je pense aux nouveaux boîtiers qui intègrent un mode HDR en interne…

    • Intéressant comme lien, mais maintenant que j’ai mon Arduino, je reste avec, d’autant que 135€ pour un truc aussi simple, ça laisse … pensif, mais j’avais déjà constaté ça avant de me fabriquer un déclencheur filaire il y a quelques années.
      Je suis effectivement en mesure Evaluative, je ne joue pas avec ce paramètre là, il y en a tant d’autres à faire varier ^^

  3. Sympa le montage !
    Je vois que nous avons les mêmes habitudes en termes de boitiers en carton 🙂
    Je suis en train de parcourir ton blog avec grand plaisir et viens de m’abonner à ton fil RSS.
    J’ai fait un montage un peu similaire avec un slider pour faire des time-lapses qui avance en panoramique : http://bidouillesfactory.fr/slider-time-lapse/
    Au plaisir de te lire !

    • Effectivement j’aime beaucoup le carton, au moins ce n’est pas cher et c’est recyclable ;).
      J’ai vu ton slider et c’est une idée qui me trotte dans la tête depuis un moment. Reste plus qu’a trouver de quoi le bricoler … recup’ power

  4. Salut
    Le projet a l air bien sympa mais je n ai pas pu acceder au code. Il n est plus sur le deposit.
    Pourrais tu le remettre stp? merci

  1. Pingback: Ajout d’un Ecran LCD sur ma Timelapse-Machine | StefTech

  2. Pingback: Timelapse … le retour | StefTech

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :