Archives du blog

WR703N … vers l’infini et on verra

Le WR703N dont je parlait précédemment consomme peu, très peu ! Je l’ai mesuré à 0.3W.

Ça donne des idées pour la suite, déjà première inspiration le passer sur un boitier à pile, en une heure de temps j’ai fait un petit adaptateur USB/boitier de piles avec mon gamin (son premier circuit imprimé c’est touchant).

Boitier a pile avec sortie USB

En utilisant 4 piles AA rechargeable en 2000mAh la machine a tenu 11h30, pas mal, mais pour le moment il n’y avait pas de charge a part un petit script qui m’a donné la date d’arrêt ^^:

while [ 1 ]
do
date
sleep 60
done

Pas de quoi fouetter un gnou , mais 11h30 avec du réseau c’est encourageant ^^

Tient faudra que j’essaye de le mesurer en mode « piratebox » (donc avec clef USB et wifi en Access Point), ça devrait consommer plus.

Publicités

La bonne surprise de la piratebox

Il y a quelque temps je suis tombé sur le blog Milanese Mederic parlant de sa piratebox, voyant le prix j’ai suivi le mouvement jusqu’à trouver des TP-Link TL-WR703N à moins de 20€ sur ebay en import Hong Kong (Frais de port compris).

WR703n

WR703n alimenté en USB avec un RJ45 et un cable USB host (a l'autre bout c'est un arduino ).

Comme conseillé j’ai suivi la procédure de David Darts et cela a fonctionné (à la seconde tentative, la premiere fois j’avais oublié de mettre la clef USB avant la manip ^^).

J’ai juste eu une petite appréhension en ne trouvant plus la nouvelle petite machine sur le réseau, c’est juste qu’elle n’était pas sur le même subnet et n’utilise pas de DHCP (192.168.1.1).

Un petit ifconfig eth2:1 192.168.1.3 et ma  machine pouvait communiquer avec la piratebox.
C’est là où on est content de connaitre la commande  ifconfig.

La piratebox a donc commencé à vivre … suite aux prochains épisodes