Archives du blog

Timelapse … le retour

Vous le savez ça fait quelques temps que j’expérimente pour réaliser des timelapse. Après cette version de base j’avais réalisé une version plus sympa avec un écran LCD pour contrôler les paramètres.
Il s’avère que lors d’une prise de vue je n’ai pas toujours accès à une source de courant pour alimenter l’Arduino et l’appareil photo.

Or la partie Arduino est améliorable, en effet jusque là j’utilise le kit de base qui prends sa place et consomme du courant (la led d’alimentation par exemple en dépense pour rien). Certains articles parlent d’une consommation de 30mA (en 5V ?).

J’ai donc eu l’idée de remplacer l’arduino par un Attiny 45. Outre la consommation, cela me permettra de faire un circuit plus compact.
Dans mon cahier des charges je veux une consommation faible donc pas de led ou de LCD. Se pose le problème paramétrage du temps entre deux clichés.

Commutateur DIP

Commutateur DIP

J’ai utilisé un commutateur DIP pour le paramétrage. Pour éviter une dépense de courant inutile, je le lis au démarrage et je conserve la valeurs, il faut éteindre et allumer le montage pour changer la valeur
Le commutateur utilisé ayant 4 interrupteurs j’ai 16 combinaisons possibles (ah du binaire !). En associant une valeur d’attente à chacune d’entre elle j’ai plus que ce qu’il me faut pour mon interface. Il est sans doute possible d’utiliser un DIP à 3 interrupteurs pour simplifier le schéma.

4 3 2 1 Valeur (en secondes)
0 0 0 0 1
0 0 0 1 2
0 0 1 0 5
0 0 1 1 10
0 1 0 0 15
0 1 0 1 30
0 1 1 0 45
0 1 1 1 60
1 0 0 0 90
1 0 0 1 120
1 0 1 0 240
1 0 1 1 300
1 1 0 0 450
1 1 0 1 600
1 1 1 0 900
1 1 1 1 1800

Le montage

PCB Timelapse mini

PCB Timelapse mini

Le PCB réalisé est le suivant, il est surement possible de le réduire mais je ne suis pas un expert dans ce domaine, le fichier fritzing est disponible dans le repository projet.

Le Code


int buttons[4] = {1,2,3,4};

unsigned long tableDelais[ 16 ] = { 1000,2000,5000,10000,15000, 30000, 45000,60000,90000,120000,240000, 300000,450000,600000,900000,1800000 };
unsigned long waitingTime = tableDelais[0];

int trigger = 0;
int triggerTime = 200;

void setup()
{
  // make the pushbutton's pin an input:
  for (int i=0; i < 4; i++)
  {
    pinMode( buttons[ i ] , INPUT);
  }
  int index = (digitalRead( buttons[3] ) ? 0 : 8 )
                    + (digitalRead( buttons[2] ) ? 0 : 4 )
                    + (digitalRead( buttons[1] ) ? 0 : 2 )
                    + (digitalRead( buttons[0] ) ? 0 : 1 );

  waitingTime = tableDelais[ index ];
  
  pinMode( trigger , OUTPUT);
  
}

void loop()
{
  digitalWrite( trigger, HIGH);
  delay( triggerTime );  
  digitalWrite( trigger, LOW);
  
  delay( waitingTime  );        // delay in between reads for stability

                    
}

Le chargement se faisant sur un Attiny 45 je vous renvoie sur l’article adéquat pour réaliser cette étape.

Le montage final

Tiny Timelapse

Tiny Timelapse


Par rapport au PCB réalisé ci dessus j’ai rajouté un interrupteur pour l’alimentation.
Mes connecteurs vers l’alim et vers le câble de l’APN sont des plots à vis , je n’ai pas assez de boitier à pile ni de câble pour l’APN pour les souder durablement.

Consommation

Mon premier test de consommation a été encourageant en affichant un débit de 8.5mA sous 5.6V (4 piles AA rechargeables).

J’ai donc lancé un test en situation, il a tourné pendant 6 jours sans s’arrêter. a ce moment là il tournait toujours mais le pack de piles est descendu à 2.29V/

Améliorations

voir s’il est possible d’améliorer la consommation via le code (réduction de la fréquence, …). Une piste à explorer : http://electronics.stackexchange.com/questions/49182/how-can-a-let-my-atmega328-run-for-a-year-on-batteries
Pas d’urgence sur une telle évolution, le facteur limitant ne sera pas sur l’attiny (mais sur l’APN).

EDIT 22/11/2013 : Correction du code, je n’y avais pas fait attention mais un int sur Attiny n’est pas aussi grand que sur Arduino. Du coup les temps > 30s, lorsqu’ils sont convertis en millisecondes dépassent et ne donnent pas le résultat attendu.

Ajout d’un Ecran LCD sur ma Timelapse-Machine

J’avais détaillé il y a quelques mois comment réaliser un timelapse avec Arduino . J’ai depuis fait évoluer le montage pour utiliser un écran LCD et un bouton pour gérer les temps d’attente entre chaque prise de vue.

Dans la précédente approche j’utilisais un potentiomètre pour régler le temps entre chaque prise de vue. Or cette méthode se révèle à l’usage peu pratique. Le potentio n’est pas très sensible, une pichenette le fait passer de 1 à deux minutes entre chaque prises, et il surtout est facile de faire une fausse manip et le dérégler.
J’ai donc choisi une autre méthode en définissant des plages pré programmée. La liste que j’ai retenu est la suivante (temps en secondes) : 5, 10, 30, 60 (1 min), 120 (2 min), 300 (5 min), 600 (10 min), 1800 (30 min). Cette liste est « en dur » dans le code, mais ce n’est pas bien difficile de la faire évoluer (chez soi, certes, quand on fait des prises de vue à l’extérieur c’est mort 😉 )
Chaque pression sur le bouton modifie le timer de l’arduino vers la valeur suivante dans cette liste.

Pour pouvoir visualiser le temps sélectionné j’ai utilisé un petit LCD trouvé sur ebay à 2-3€ pièce : le HD44780.

Timelapse LCD en boite

Shield sur l’arduino dans son ravissant écrin en carton

Le montage n’est pas bien différent du précédent, j’ai juste câblé l’écran et un bouton

Le bouton est entre le pin 2 et les 5V

Le LCD :

VSS GND
VD 5V
V0 4.7k Ohm => GND
RS pin 12
RW GND
E pin 11
D0 non connecté
D1 non connecté
D2 non connecté
D3 non connecté
D4 pin 7
D5 pin 6
D6 pin 5
D7 pin 4
A 150 Ohm => +5V
K GND

J’ai utilisé une résistance fixe de 150 Ohms pour relier l’Anode (A) au +5V, cela joue sur le contraste de l’écran. Ce choix peut être différent chez vous. Vous pouvez aussi utiliser un potentiomètre pour le rendre réglable.

Le code est disponible sous mon repository Arduino et comme d’habitude vous pouvez le reprendre à votre sauce.

Time Lapse avec Arduino

Un Timelapse ? Késako ?

Il s’agit d’un des premiers montages sérieux (comprendre : réellement utile) que j’ai réalisé avec l’arduino.

Il s’agit de piloter mon appareil numérique (un Canon EOS 350D) et lui faire prendre des photos toutes les n secondes ( n étant paramétrable). Les images prises seront mises bout à bout pour faire un film. Pour rappel une seconde de vidéo en contient 25 (plus ou moins selon les formats). Ce qui veut dire que le temps sera comme accéléré (tout dépend du temps entre chaque prise de vue)

Pour vous mettre en appétit je commence par vous donner le résultat :

Concernant la vidéo il s’agit d’un morceau écrit et interprété par Delphine Desrayaud pour l’occasion (encore merci !!).

Principes du montage

Connections de l’appareil

Mon reflex a une connectique jack stéréo 2.5mm qui permet de connecter un déclencheur souple.
Un déclencheur souple réalise le contact entre la masse et une des voix .
Ce contact réalise soit la mise au point soit le déclenchement.

Pour ce qui est du montage ici je ne m’intéresse qu’au shooting, la mise au point est réalisée manuellement.

Montage pilote

L’effet « interrupteur » est réalisé en alimentant un transistor 2N2222 avec l’Arduino. Le courant passe alors entre les deux autres pâtes du transistor.
Le paramétrage du temps entre deux prises de vue est réalisé au gré d’une résistance variable qui sera mesurée par l’arduino. Pour ce faire j’ai pris un slider de chez DFRobot.
J’ai rajouté 3 leds (rouge, jaune et verte) pour savoir où j’en suit du décompte entre deux prises de vues. Je trouvais utile de savoir si l’appareil va bientôt prendre la prise de vue ou non (vert : au début de l’attente, rouge : ne pas toucher shoot imminent).

PCB Timelapse

PCB Timelapse

Une petite boite pour la route ?

J’ai opté pour une petite boite en carton pour emballer ce petit montage

Shield sur l'arduino dans son ravissant écrin en carton

Shield sur l’arduino dans son ravissant écrin en carton

Code arduino

Le code de l’arduino est visible comme d’habitude ici

Montage des images

Une fois les images récupérées il faut en faire un film, après tout c’est le but de la manoeuvre.

Pour ce faire j’ai utilisé ffmpeg pour faire le montage. Mes images se nommant toutes img_XXXX.jpg ( avec XXXX = numéro croissant)

ffmpeg -f image2 -i img_%04d.jpg -vcodec mpeg4 -b 15M timelapse.avi

Goodies

M’amusant avec ImageMagick, j’avais aussi réalisé une vidéo en SD avec un timestamp sur chaque image

i=0
for file in *.JPG
do
  echo $i
  ((i=$i+1))
  newfile=`printf "imgs_%04d.jpg" $i`
  date=`exiftool -createdate $file | cut -c 46-50`
  convert -resize 720 -crop 720x576+0+0 $file -font Bookman-DemiItalic -draw "text 670,20 '$date'" $newfile
done

ffmpeg -f image2 -i imgs_%04d.jpg -vcodec mpeg4 -b 15M timelapse_timestamp.avi

Et pour remercier ceux qui sont allés jusque ici une seconde vidéo ^^